Paris, le jeudi 15 septembre 2016

Créé à l’initiative de la CSCA, l’Institut Intermedius a réuni le 14 septembre son Comité scientifique chargé de piloter et d’engager ses premiers travaux de prospective, qui seront publiés en mars 2017.

Présidé par Nicolas Bouzou, auteur de nombreux ouvrages et essais économiques, qui apportera son décryptage des tendances macroéconomiques, technologiques et sociétales et son analyse de leurs implications concrètes pour le secteur de l’intermédiation, ce Comité scientifique de l’Institut Intermedius est composé notamment de Jean Bizet, Sénateur de la Manche et Président de la Commission des Affaires européennes du Sénat qui apportera sa vision européenne au travers notamment d’éléments politiques et techniques comparatifs.

D’autres personnalités qualifiées et des représentants des différentes composantes des métiers de l’assurance et de l’intermédiation en particulier participeront aussi activement aux travaux. Des représentants de la Chambre de Commerce et d’Industrie France, du Conseil Supérieur du Notariat, de l’Institut français des Experts Comptables et Commissaires aux Comptes, de l’Institut des Assurances-Paris Dauphine, de la Fédération Française des Assurances (FFA), de l’AGEA, du cabinet Gide Loyrette Nouel, du Cercle de l’épargne ou encore du Bipar, notamment, ont rejoint à ce jour le Comité scientifique de l’Institut Intermedius.

Pour son lancement, l’Institut Intermedius focalise sa première réflexion sur l’évolution de l’assurance et de l’intermédiation à horizon de 10 ans associée à une série de propositions visant à anticiper et accompagner les mutations du métier.

Cette analyse se fera à la lumière de l’évolution de la relation avec le client final et sera articulée autour de 3 thèmes principaux :

  1. la proximité territoriale;
  2. les métiers de demain,
  3. les évolutions législatives et réglementaires.

Les travaux seront nourris par une série d’auditions pour une publication finale programmée en mars 2017.

«Ces premiers échanges ont été particulièrement riches et ont souligné la nécessité de placer l’anticipation des nouveaux métiers au coeur de notre réflexion. Les questions de gouvernance mondiale et de positionnement clients ont également déjà fait l’objet d’approches originales »,déclare Nicolas Bouzou, Président du Comité scientifique de l’Institut Intermedius.

«Je me réjouis du lancement de cette réflexion, qui nous permettra d’anticiper et d’intégrer les profondes mutations, à l’oeuvre et à venir, de notre profession. Ces travaux, volontairement menés avec une liberté de parole et de ton propices à faire naître des idées innovantes, déboucheront sur des propositions concrètes », ajoute Bertrand de Surmont, Président de la CSCA.

L’Institut Intermedius est un outil de prospective créé à l’initiative de la Chambre Syndicale des Courtiers d’Assurances dont le principal objectif est de soutenir et accompagner les initiatives économiques visant à recenser, sauvegarder, promouvoir et développer durablement les métiers de l’intermédiation, en particulier ceux du courtage d’assurances, sur l’ensemble du territoire français

 

Contact presse : Catherine DUFRENE – Email : cdufrene@csca.fr  – Tél. : 01 48 74 43 79